Vidéo – L’obésité

Durée : 2:56

TRANSCRIPTION TEXTUELLE

En 2014, Statistique Canada rapportait que plus de la moitié des adultes canadiens étaient en surplus de poids ou obèses. Autre facteur inquiétant, l’obésité touche de plus en plus les jeunes en bas âge.

Comme l’obésité augmente considérablement les risques de développer des maladies chroniques et de diminuer la qualité et l’espérance de vie, il importe d’agir de façon préventive.

L’obésité se manifeste par un excès anormal de graisse corporelle, causé par une consommation plus élevée en calories relativement à la dépense énergétique.

Les maladies chroniques associées à cette condition sont principalement le diabète, les maladies cardiovasculaires et les troubles musculo-squelettiques.

De plus, la santé psychologique pourrait être grandement affectée par une diminution de l’estime personnelle, un épuisement professionnel, une augmentation de l’anxiété ou une dépression.

Plusieurs facteurs sont en cause dans la hausse de l’obésité et le pourcentage élevé de jeunes enfants souffrant d’embonpoint.

Les habitudes sédentaires, le stress, le manque de sommeil, la consommation abusive d’alcool, les problèmes psychosociaux et l’éducation sont quelques éléments pouvant favoriser l’obésité.

Toutefois, les deux causes fondamentales demeurent une consommation trop élevée en calories et le manque d’activité physique.

L’obésité fait partie des problèmes de santé évitables, c’est-à-dire qu’il est possible d’en modifier les facteurs de risque en adoptant de saines habitudes de vie, par exemple :

  • lire les étiquettes sur les produits alimentaires afin de mieux manger;
  • consommer des aliments faibles en gras et en sucre;
  • augmenter la consommation de fruits, de légumes et de fibres complètes;
  • pratiquer de l’activité physique 3 fois par semaine.

En matière de prévention, il est important de sensibiliser les enfants à ces habitudes, et ce, dès leur plus jeune âge.

Par ailleurs, il existe maintenant plusieurs outils électroniques ou virtuels apportant aide et motivation lorsque vient le temps de faire des choix santé.

La recommandation principale pour le traitement de l’obésité est de réduire le poids de 5 à 10 %. Les recherches démontrent qu’une diminution du poids de seulement 5 % réduit considérablement le risque de maladies chroniques et améliore la condition physique générale.

Pour atteindre cet objectif, il est conseillé de consulter un professionnel, tel qu’un médecin, un nutritionniste ou un kinésiologue. Dans le cas d’une obésité morbide, une chirurgie bariatrique pourrait s’avérer une option intéressante.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, nous vous suggérons de lire le document de référence.

En cas de questions, de doutes ou de besoins particuliers de soutien, n’hésitez surtout pas à communiquer avec le service d’aide spécialisée offert aux personnes admissibles.