Vidéo – L’intervention post-traumatique

Durée : 4:18

TRANSCRIPTION TEXTUELLE

Un événement est dit traumatique « lorsqu’une personne est confrontée à la mort, à la peur de mourir ou lorsque son intégrité physique ou celle d’une autre personne a pu être menacée. Cet événement doit également provoquer une peur intense, un sentiment d’impuissance ou un sentiment d’horreur. »

Les événements traumatiques ne sont habituellement pas fréquents dans une organisation. Lorsqu’ils frappent, il est crucial d’en connaître les répercussions psychologiques et organisationnelles et surtout, de savoir où obtenir de l’aide.

Les exemples d’événements traumatiques sont multiples :

  • décès subit d’un collègue (pour cause de problème de santé, d’accident mortel ou de suicide);
  • accident de travail avec blessures graves;
  • agression à caractère physique;
  • vol à main armée.

D’autres événements à charge émotive importante peuvent également présenter un caractère traumatique et/ou désorganisant pour l’individu et l’organisation :

  • maladie grave d’un collègue;
  • décès d’un enfant d’un collègue.

Lors de situations traumatiques, les réactions suivantes sont souvent remarquées chez les victimes :

  • sentiment d’être envahi par une tension émotionnelle;
  • crise de larmes;
  • angoisse;
  • sidération;
  • peur intense de mourir;
  • impuissance;
  • apparition d’une image de soi décédé;
  • confusion;
  • impression de revivre la scène.

Les employés ayant vécu un événement traumatique peuvent :

  • ressentir le besoin irrépressible de raconter l’événement en boucle;
  • souhaiter relater comment ils ont vécu l’expérience;
  • revenir sur les faits en cherchant l’exactitude du déroulement;
  • ou encore faire défiler et analyser les pensées, les émotions et les comportements en un flot verbal ou psychique.

Pour intervenir efficacement auprès de ces personnes, le service d’aide rend disponible une équipe spécialisée en gestion de crise, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.

Comme l’intervention post-traumatique est plus efficace lorsqu’elle est réalisée à l’intérieur de 72 heures, il est primordial qu’un responsable dans l’organisation téléphone dans les plus brefs délais au service d’aide.

L’intervention post-traumatique a pour objectifs :

  • d’atténuer ou d’éviter l’installation des symptômes de l’état de stress post-traumatique;
  • de permettre une décharge des émotions, une verbalisation et une libération de l’événement responsable;
  • de retrouver l’équilibre et un quotidien au travail sans peur ou pensées catastrophiques.

Lors de l’appel, l’intervenant soutient le responsable dans l’évaluation de la situation et déploie une équipe spécialisée sur place, s’il y a lieu.

Le cas échéant, le ou les intervenants rencontrent les employés les plus touchés par l’événement traumatique, puis effectuent une ou des rencontres de groupe pour une intervention appelée débriefing. Les rencontres de groupe durent environ 45 à 60 minutes.

Des conseils précis sont également transmis à l’équipe de gestion en lien avec les jours postévénement, l’environnement physique de travail, etc.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, nous vous suggérons de lire le document de référence.

En cas de questions, de doutes ou de besoins particuliers de soutien, n’hésitez surtout pas à communiquer avec le programme d’aide spécialisé offert aux personnes admissibles.