Vidéo – Les finances et la santé psychologique

Durée : 3:04

TRANSCRIPTION TEXTUELLE

De nos jours, l’endettement est pratiquement un style de vie normalisé. La pression de conserver le niveau de vie atteint, ajoutée à une dynamique de consommation instaurée, peut générer une perte de contrôle des finances personnelles.

Pour plusieurs, avoir des ennuis financiers est très difficile à vivre et à aborder ouvertement. Heureusement, des solutions permettent de diminuer l’angoisse qui en découle.

Précisons d’abord que l’endettement n’est pas le fait de difficultés financières de courte durée.

Différents facteurs permettent d’identifier qu’une personne vit un problème d’endettement, tels que :

  • des dépenses plus élevées que le budget;
  • l’utilisation de cartes de crédit par nécessité;
  • l’emprunt d’argent pour joindre les deux bouts ;
  • des retards fréquents dans les paiements.

Ces habitudes de consommation ne sont pas sans conséquence sur la santé psychologique et physique. En effet, 95 % des personnes aux prises avec des dettes disent avoir des symptômes d’anxiété, 94 % déclarent avoir des problèmes de santé physique et 47 % avouent avoir eu des idées suicidaires.

Les malaises physiques les plus souvent éprouvés sont des troubles du sommeil, des douleurs lombaires et une fatigue persistante. Un stress chronique affectant la santé mentale peut aussi être observé.

Diverses actions peuvent être entreprises pour atténuer le stress financier, comme :

  • établir une liste des revenus, des dépenses indispensables et des dettes;
  • établir et suivre un budget;
  • limiter l’utilisation du crédit;
  • faire appel à un expert;
  • commencer à épargner.

Sur le plan psychologique, il importe de consulter un professionnel afin de mieux comprendre ce qui pousse à dépenser et identifier les facteurs associés à cette tendance.

En plus des difficultés personnelles, le stress financier peut affecter l’efficacité au travail.

En étant trop stressés par leurs finances personnelles, les travailleurs sont plus susceptibles de vivre une baisse de motivation et de productivité. Ainsi, des pertes de temps, des erreurs, de l’absentéisme et du présentéisme peuvent être causés. En ce sens, les entreprises gagnent à se soucier de la santé financière de leurs employés.

Au sein de l’organisation, des stratégies de soutien par des cadres intermédiaires peuvent être mises en place. L’employeur peut aussi améliorer sa présence et sa disponibilité auprès du personnel dans le besoin. L’aide offerte peut être directe ou indirecte, et cibler des actions à court ou à long terme.

Une bonne santé financière favorise une meilleure santé globale et agit de façon positive sur la productivité au travail.

Les travailleurs, tout comme les employeurs, ont tout avantage à demeurer alertes quant aux difficultés financières.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, nous vous suggérons de lire le document de référence.

En cas de questions, de doutes ou de besoins particuliers de soutien, n’hésitez surtout pas à communiquer avec le service d’aide spécialisée offert aux personnes admissibles.