Vidéo – Le choc des générations et la génération sandwich

Durée : 3:02

TRANSCRIPTION TEXTUELLE

Les changements démographiques engendrent un défi de taille pour les organisations. Celles-ci doivent concilier les besoins de 4 générations d’employés :

  • les baby-boomers;
  • la génération X;
  • la génération Y;
  • la génération Z.

De cette situation émerge aussi une nouvelle réalité, celle de la génération sandwich, dont nous parlerons plus tard.

Dans un tel contexte, comment les employeurs peuvent-ils arrimer les attentes de tous et favoriser le travail d’équipe?

Les différentes générations ont une vision et des valeurs bien distinctes quant au marché du travail :

  • les baby-boomers sont reconnus pour leur travail acharné et leur respect de l’autorité;
  • les X visent un équilibre travail-famille, tout en n’écartant pas la réussite professionnelle;
  • les Y sont sensibles à occuper un emploi plaisant, dans lequel ils peuvent relever de nouveaux défis, apprendre et obtenir de la rétroaction immédiatement;
  • les Z représentent le futur des organisations d’aujourd’hui. Semblables à la génération Y dans leurs attentes, ils seront encore plus entreprenants, loyaux, flexibles et réalistes.

Afin d’atteindre une synergie organisationnelle, certaines mesures sont souhaitables, lorsque possibles :

  • une politique de conciliation travail-famille;
  • des horaires flexibles;
  • des congés sans solde;
  • des semaines de quatre jours;
  • etc.

En plus de ces avantages, les tests de personnalité et l’entraînement à la communication sont des outils qui facilitent une conciliation des besoins.

Pour sa part, la génération sandwich est constituée de personnes devant s’occuper de leurs enfants ainsi que d’une personne âgée, habituellement leur parent.

Selon Statistique Canada, près de 3 parents sur 10, âgés entre 45 et 64 ans et ayant des enfants de moins de 25 ans, s’occupent d’une personne âgée.

Cette réalité peut bien sûr occasionner des contraintes au travail. L’employeur peut soutenir ces employés de diverses façons, en les dirigeant vers un service d’aide, en permettant des horaires flexibles, en autorisant l’accès à Internet et au téléphone, etc.

Chaque génération va au travail avec des valeurs, des attitudes et des comportements distincts. Chacune a son propre style de communication, ses propres attentes et ses propres priorités.

Être sensible à leurs différences, tout en considérant les forces de chacune, représente un réel défi pour les dirigeants.

Toutefois, lorsque ces générations sont gérées adéquatement, les organisations peuvent obtenir une performance optimale et y découvrir un avantage concurrentiel.

Pour en apprendre davantage sur ce sujet, nous vous suggérons de lire le document de référence.

En cas de questions, de doutes ou de besoins particuliers de soutien, n’hésitez surtout pas à communiquer avec le service d’aide spécialisée offert aux personnes admissibles.